• Glorhis Gms

Affaire 200 Millions. Analyse Probatoire des accusations de Mr Jules Alingete contre Richard Muyej

Deux jours après la publication d'une vidéo made in Bosolo na politique Tv, les congolais s'interrogent sur l'opportunité d'une telle sortie qui frise l'acharnement politique, Stupéfait, le collectif des Avocats du gouverneur Richard Muyej y va en sapeur Pompier nonobstant leur envie grandissante de sortir du silence.






Un coup fatal dans le camps de ceux qui soutiennent le gouverneur Richard Muyej, plusieurs ont même disparus des réseaux sociaux craignant de se faire humilier par l'armée numérique de madame le vice gouverneur Fifi Masuka qui chante la victoire et l’aboutissement de leur plan machiavélique conçu dans le seul but de déstabiliser la seule province de la République qui a donné les meilleurs résultats depuis le démembrement des provinces cinq ans après, mais ce n'est qu’une partie remise...

Qui dit vrai entre Mr Jules Alingete Inspecteur en chef de l'IGF et le collectif des avocats de Monsieur le Gouverneur Richard?

CI BAS NOTRE ANALYSE PROBATOIRE.

  1. LE SOLDE NUL.

L'inspecteur en chef a affirmé qu'au bout de deux ans, période qui avait fait objet de leur contrôle, il y aurait eu un détournement de plus de 200 millions de dollars dans la province du Lualaba, quand au collectif de ses avocats, ils affirment mordicus que la province fait ou faisait des recettes de plus ou moins 10 Millions de dollars depuis que la redevance minière est payée régulièrement soit plus ou moins 200 Millions pour la période allant de 2019 à 2020(répartition de la redevance minière/ code minier révisé article 242). Nous nous retrouvons ici dans une forme de solde nul. si les paroles de Monsieur Jules sont vraies, avec quoi la province payait-elle ses factures, les prestataires de services, les frais de fonctionnement, les employés qui n'accusaient pas d’arriérés salariales??? d'où viennent donc les 200 millions dont parle Monsieur Jules, peut-on voler plus que ce que l'on a dans ses propres caisses ?

2. LE SOLDE POSITIF


le gouverneur est accusé de détournement de fonds (+200 Millions) selon l'inspecteur en Chef de l'IGF. Madame le Vice gouverneur qui s'est fait chantre de la bonne gestion devrait servir de modèle pour une contrevérification probante. Étant établi que les recettes de la province oscillaient autour de 10 Millions avant son intérim, Elle devrait nous présenter les recettes mensuelles allant à plus ou moins 20 millions USD avant d'envoyer ses saltimbanques et sbires chanter victoire dans toutes les rues du Pays, sans quoi la sortie de Monsieur Alingete serait juste un coup foireux préparé en avance vu que ses bateleurs n'ont cessé de parler de ce même chiffre depuis plusieurs mois.


3. LE SOLDE ADDITIONNEL


Nos équipes sur terrain nous ont fait savoir que pour l'exerce 2021 le solde additionnel est attendu au Lualaba car depuis le début de cette année le cuivre se négocie entre 9000 et 10 000 USD LME à peu près le double de l'année passée, ce qui justifie l’embellie sur la perception de la redevance minière dont la province est bénéficiaire en ce net moment. c'est pas tout, nous avions creusé et avons trouvé une autre raison concluante, celle de la montée en flèche de la production du cuivre et de cobalt de certaines entreprises parmi elles, METALKOL, COMMUS, CCR sans ignorer le lancement de la production de l'usine de KAMOA, le plus grand gisement de cuivre d'Afrique.

Quand l'on y pense avec attention, on devrait avoir peur pour les intérimaires parce que l'on sait que l'IGF rugit encore dans nos murs.



4. MÉTHODOLOGIE IRRATIONNELLE


Les Inspecteurs de finances étant des officiers de police judiciaire assermentés, doivent-ils se comporter en Youtubeur? Est-il cohérent de prendre les informations d'une enquête en cours et les exposer à la face du monde sans que la culpabilité des accusés ne soit établie par les instances habilitées? n'est-ce pas ici une campagne de diabolisation? nonobstant l'appui que bénéficie l'IGF de la part du Président de la République et la population Congolaise, certains analystes se posent de plus en plus la question de savoir si et seulement si l'IGF ne serait pas cette arme que le Président de la République Félix Antoine utiliserait dans le noir dans le seul but de mettre hors d'état de combattre ses adversaires politiques vu qu'il avait promis de ne pas fouiner dans le passé. (derrière village il y a village) le futur nous en dira plus.


En attendant des éléments nouveaux, nous concluons notre analyse en disant que le Gouverneur Richard et son gouvernement jouissent encore de la présomption d'innocence garantie par notre constitution. Certes que les faiblesses de gestions sont vérifiables dans toutes les provinces (dixit Alingete) surtout celles nouvellement issues du démembrement, chose que Richard Muyej alors de retour de l'Afrique du sud n'avait jamais nié pour la sienne, Affirmer et confirmer que Lui et son Gouvernement auraient détourné 200 Millions alors que les recettes propres de la province étaient naguère de 200 Millions est une grossièreté et un coup médiatique dont les commanditaires et bénéficiaires sont connus d'avance.


Numéro de la rédaction +243 82 84 29 932

177 views0 comments

Recent Posts

See All