• Glorhis Gms

La Sicomines, l'une des pires entreprises minières du Congo,

Alors qu'elle essaie de se dédouaner en rejetant en bloc les accusations qui pleuvent de partout depuis que les congolais en ont marre des traitements inhumains qu'ils y subissent, (la maltraitance des travailleurs autochtones, le non recrutement de la sous-traitance Congolaise ainsi que des possibles tortures physiques et meurtres sur son site...)

Don Israel H. Mbuyi, le Président national du Hub243, une structure regroupant des jeunes entrepreneurs et startups Congolais, enfonce le clou et nous donne sa version des faits.




Loin de la bonne volonté que cette entreprise semble montrer en voulant accompagner le gouvernement dans plusieurs de ses actions, elle exerce dans une illégalité totale et dérangeante.

Contacté par notre équipe de Rédaction, l'expert et défenseur de la sous-traitance Congolaise explia Sicomines trompe le gouvernement Congolais qu'elle recruterait plus de 7500 travailleurs, Faux.

Quatre vingt pourcent (80%) des travailleurs Congolais n'y ont pas de contrat en bonne et due forme, ils travaillent pour des sous-traitants Chinois dissimulés dans une nomenclature farfelue et trompeuse, Sicomines 1,2,3,4,5.... la majorité des travailleurs Congolais n'ont que des CDD, contrats à durée déterminée d'une année que l'entrepreneur renouvelle à volonté. Nombreux des chefs de famille se seraient vus virés sans indemnités de sortie après avoir travaillé plusieurs années. le traitement salarial des nationaux est en totale adéquation avec celui des adeptes du Kung Fu, sous réserve de contre vérification, il nous a été rapporté que le salaire moyen d'un Chinois sans diplôme est l'équivalent de celui de cinq ingénieurs Congolais. "Mieux vaut tiens que deux tu l'auras", livrés à leurs propres tristes sorts, les travailleurs Congolais sont réduits au silence juste pour garder leur gagne pain. un système de prédation y est installé, les cousins de Jackie Chan payeraient une prime d'encouragement à tout travailleur qui accuserait son Frère qui tenterait de réclamer ses droits et ou susciter une révolte. c'est ainsi que nos frères sont réduits au silence nonobstant le chemin de la croix qu'ils traversent sans fin au sein d'une entreprise qui ne tiendrait pas en compte leurs heures supplémentaires, nous travaillons comme des robots disent-ils.

7500 travailleurs, est un faux chiffre, opium pour endormir le gouvernement ainsi que la population Congolaise.




2. Si au Congo, une entreprise devra être taguée au premier rang en guise de subir la rigueur de la loi N°017/001 du 17 février 2017 fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé, c'est bel et bien Sicomines, juste avec elle, bien avant de s'attaquer à toutes ces autres entreprises , les caisses de l' ARSP pourront bien être déjà pleines.

A part les quelques contrats passés de gré à gré à quelques personnes, qui seraient proches de certaines autorités Congolaises, entre autres, quelques bus pour le transport du personnel et la restauration de quelques Congolais , seulement ceux de Sicomines Zéro, tout le marché de la sous-traitance est réservée à leurs frères bouddhistes venus droit de l'empire du Milieu. Ils sont tous greffés à l'appellation Sicomines dans le seul but de tromper la vigilance des simples, mais ce n'est qu'une bonne supercherie qui détruit l'espoir de la jeunesse et de la classe entreprenante Congolaise.

C'est ici que nous Invitons les commissions parlementaire et gouvernementale qui sont entrain d'être mise sur pieds à ne plus céder à aucune forme de distraction corruptive visant à leur mettre sur des fausses pistes, Travailler avec les experts en la matière, serait un grand atout pour le succès de cette mission. Le Hub243 se veut volontaire pour cette mission attendue par toute la population Congolaise.


3. En ce qui concerne les prétendus meurtres ainsi que les probables disparitions et ou traitement inhumains que subissent certains agents sur le site de Sicomines, seules les autorités compétentes peuvent nous en dire plus. mais les images sont très parlantes et ça ne reflète aucunement une mise en scène et pour quel but? nous sommes heureux de savoir que Madame le gouverneur ad In de la province ait annoncé des enquêtes approfondies sur cette question à son arrivée hier dans la ville de Kolwezi, espérons que cette fois ci, l'histoire ne sera plus enterrée au bon plaisir de la circulation de quelques enveloppes Kaki... Le gouvernement par ses services attitrés à le devoir de nous éclairer utilement quant à ce.


4. quant aux menaces de la Sicomines qui attend porter plainte contre toutes personnes qui dénoncerait les abus, à lui de conclure:

je suis prêt et disponible d'affronter la Sicomines dans une audience publique car il n' y a aucun mal à dénoncer le non respect de la loi, la constitution me le garantit dans ses articles 23, 35 et 50.

je fais confiance au gouvernement Congolais, cette histoire touche à sa fin, bientôt les jeunes entrepreneurs seront fiers car leurs business seront boostés par l'application de la loi, mais si contre toute attente, ce qui s'est toujours fait par le passé, arrivait à se répéter, c'est moi qui irait cette fois là en justice pour essayer de bouger les lignes.

je tiens aussi à informer les Congolais que je suis menacé mais je ne peux m'avouer vaincu, jusqu'au bout de nos efforts , nous irons jusqu'à l'obtention de gain de cause.

Propos de Don Israël H MBUYI recueillis par Eric Kalend.

numéro rédaction: +243 82 84 29 932.

160 views0 comments

Recent Posts

See All